Comment éviter de surconsommer?

La surconsommation, c’est le fait de consommer plus que ce qui nous est nécessaire. Cette mauvaise habitude fait en sorte que nous générons une quantité excessive de déchets et comme nous le savons, les déchets polluent. Ainsi, c’est un sujet très commun et très sérieux d’ailleurs. Tout le monde, y compris moi-même, a tendance à surconsommer. Personne n’est parfait. Mais on peut s’améliorer et tendre vers le zéro déchet!

La solution est très très simple!

Il suffit de se poser LA question fondamentale lors de nos achats quotidiens : est-ce que c’est vraiment nécessaire? Dans la majorité des cas, la réponse est non! Ce que j’entends par nécessaire c’est : est-ce que cet achat répond à un besoin de base pour notre bien-être (se nourrir, se vêtir, se loger, se divertir) et est-ce que cet achat ne remplacera pas un produit que je possède déjà ? Nous avons souvent tendance à vouloir remplacer des choses que nous avons déjà et qui nous rendent le même service. Pourquoi? Tout simplement parce que nous nous laissons convaincre par la publicité! Cet achat va changer ma vie! Détrompez-vous, elle changera peut-être votre vie dans les premiers jours de l’achat, mais elle finira par perdre son attrait et vous voudrez alors le remplacer à nouveau! 

Depuis que j’applique cette formule, je me suis évité bien des dépenses monétaires et, au grand bonheur de mère Nature, je lui ai rendu service!

Et vous, est-ce que vous vous posez souvent cette question?

Réduire à la source

On entend tout le temps parler de réduction à la source. Mais c’est quoi au juste?

Réduction à la source veut dire repenser l’utilisation de nos produits et choisir ceux qui génèreront le moins de déchets (matières recyclables comprises). Parce que même si utiliser une matière recyclable et la recycler c’est bien, c’est encore mieux de ne pas en utiliser du tout!

Mais ce n’est pas toujours facile de mettre en pratique le concept! Alors voici quelques exemples du quotidien :

  • Utiliser des sacs réutilisables pour transporter ce que l’on désire, que ce soit l’épicerie, des objets à donner, les cannettes dédiées à la consigne, etc.
  • Remplacer nos rasoirs jetables par des rasoirs réutilisables.
  • Bannir les cups de café et utiliser un cup de café réutilisable.
  • Ne pas utiliser de sacs de plastique dans la section des fruits et légumes à l’épicerie. Bien souvent, c’est un réflexe, mais est-ce vraiment nécessaire de mettre trois pommes dans un petit sac alors qu’elles seront de toute façon mises dans un sac de transport à la caisse?
  • Acheter usagé. Aussi étonnant que ça puisse paraîtres, reprendre un objet usagé au lieu d’en acheter un neuf, c’est éviter de générer des déchets supplémentaires par la valorisation d’un produit déjà en service qui, bien souvent, est presque neuf!
  • Transporter sa tasse de café thermo pour la faire remplir au Tim Horton ou au McDonald!
  • Utiliser une bouteille d’eau réutilisable.
  • Bannir le plastique numéro 6, c’est-à-dire le polystyrène ou « styromousse ». Trop peu de villes le recyclent pour le moment. Alors, éliminons ce déchet de nos poubelles!!
  • Utiliser de la vaisselle lavable et bannir l’utilisation de vaisselle jetable.

Il y a des millions d’exemples! Partagez les vôtres avec moi!